image1 image2 image3
logo
« Il y a longtemps que la technique du tournage en poterie n'a plus évolué dans le monde. Lucien Cotton est potier. Il s'est longuement interrogé sur la possibilité de faire évoluer un métier qui est probablement le seul à être resté figé au fil des siècles. » (J. Loriaux (+), Président de la Chambre belge des Inventeurs – 2004 – Bruxelles, Belgique)

 
 
"Au terme de nombreuses recherches, j'ai mis au point une façon originale et unique de travailler sur le tour. A l'instar du violoniste qui utilise son archet ou du sculpteur qui s'aide de son burin, je me suis équipé de trois outils qui reproduisent la main : la paume, le pouce, les doigts.  J'ai donné à mon invention le nom de TOURROULAGE (de TOUR, celui du potier, et de ROULAGE pour les outils qui roulent sur la terre)".  

Lucien Cotton, inventeur du Tourroulage (Belgique)

3 OUTILS

« Ô Combien créateur, étonnant, passionnant, convaincant ! Cette invention est capable de combler l'envie des hommes et des femmes désireux de s'exprimer avec la terre sur le tour. » (H.G. Baillet, Terres des Arts – 2005 – Mehun- sur-Yère, France)

 Le tourroulage permet de travailler la terre sans eau grâce à trois outils :

- le premier sert au centrage (la paume de la main)
- le deuxième sert au creusage (le pouce)
- le troisième sert au montage (les doigts)

« Les outils sont des extensions de la main » Ph. Dessus, Maître de conférences

« Chaque potier pourra trouver, dans cette technique, des applications à développer qui iront au-delà des pratiques traditionnelles. » (Jacques G. Peiffer – directeur de recherches en céramique – Longwy - France)  

AVANTAGES

Grâce aux outils qui permettent de travailler la terre sur le tour sans adjonction d'eau :

- apprentissage plus facile, plus rapide, plus ludique
- pas d'affaissement de la terre
- moins de déchets, moins de gaspillage d'argile
- montage plus rapide
- moins de tournassage
- temps de séchage réduit
- possibilité de tourner divers matériaux : grès, faïence, porcelaine, terres avec chamottes fines à très grosses
- ajout d'insertions variées : verre, fer, bois, perles, ...
- autorise le tournage de toutes les formes et de toutes les tailles
- ouvre à une nouvelle créativité
- gain de propreté du tour, du potier, de l'atelier.

Je peux assurer que certain(e)s de mes ancien(ne)s stagiaires qui n'ont pas d'atelier se sont installé(e)s dans leur cuisine, dans un coin de la pièce de séjour, dans un garage, sur le palier, ... Ma technique ne fait pas de « boue ». 
Lucien Cotton, inventeur du Tourroulage (Belgique)





Dessin original réalisé par Julien Deman, dessinateur de B.D. À Angoulême – France.

 

Panier

2018  Le site officiel du Tourroulage, tournage sans eau à l'aide d'outils inventés par Lucien COTTON - Tourroulage Marque déposée - copyright 2017